Archives par mot-clé : Philosophie

Peter Szendy : Le Supermarché du visible. Essai d’iconomie

compte rendu par Thomas Mercier

PETER SZENDY, philosophe français d’origine hongroise, enseigne aujourd’hui à Brown University. Même si ses livres défient toute catégorisation hâtive, Szendy est peut-être connu avant tout pour son travail de philosophe de l’art, de philosophe du sensible. C’est d’abord un musicologue, qui s’est également intéressé aux arts visuels et au cinéma, comme c’est le cas dans son dernier livre, Le Supermarché du visible : essai d’iconomie (Minuit, 2017). Continuer la lecture de Peter Szendy : Le Supermarché du visible. Essai d’iconomie

J. Bouveresse : Le mythe moderne du progrès

Le mythe moderne du progrès, décortiqué et démonté par le philosophe Jacques Bouveresse à partir des critiques de Karl Kraus, Robert Musil, George Orwell, Ludwig Wittgenstein et Georg Henrik von Wright,  Marseille, Agone, « Cent mille signes », 2017, 110 p.

Compte rendu par Petr Horák

Le petit livre publié sous ce titre par la Maison d’édition marseillaise Agone dans la série « Cent mille signes » fait apparaître une nouvelle critique émise par le philosophe Jacques Bouveresse à l’encontre des mythes de notre monde contemporain. Continuer la lecture de J. Bouveresse : Le mythe moderne du progrès

Dominique Lestel : « À quoi sert l’homme ? »

Dominique Lestel, À quoi sert l’homme ? Paris : Fayard, 2015.
Compte rendu par Marc Palenicek (doctorant, U. de Paris 8)

Poursuivant les réflexions qu’il a développées sur les rapports de l’homme et de l’animal dans ses ouvrages L’Animalité : essai sur le statut de l’humain (éd. de l’Herne, 2007) ou L’Animal est l’avenir de l’homme (Fayard, 2010), Dominique Lestel se saisit dans son dernier essai de l’ancienne interrogation philosophique de la finalité de l’homme pour la reposer en des termes pratiques et se demander : « À quoi sert l’homme ? ». Continuer la lecture de Dominique Lestel : « À quoi sert l’homme ? »

L’Autre métaphysique – Pierre Montebello

montebello L'autre métaphysique

Pierre Montebello, L’autre métaphysique,
Paris, Desclée de Brouwer 2003, rééd. Presses du réel, 2015.

par Lara Bonneau

L’autre métaphysique, ce titre énigmatique enjoint d’emblée le lecteur à s’attarder sur ce livre : il s’agira de métaphysique, non de la métaphysique dite « classique », non d’une autre métaphysique possible, qui apparaîtrait comme un horizon, mais de « L’Autre métaphysique » qui est apparue selon Pierre Montebello dans un contexte historique tout à fait particulier, contemporain de l’idéalisme, et s’est développée à la fois en France et en Allemagne. Mais comprendre ce terme ? En quoi est-elle à la fois métaphysique et à la fois autre, et par rapport à quelle métaphysique se définit-elle comme autre ? Continuer la lecture de L’Autre métaphysique – Pierre Montebello

Transformation, dégradation, perte des objets scientifiques

Compte rendu de la conférence : Transformation, dégradation, perte des objets scientifiques
avec la participation du professeur Olivier CLAIN
21 octobre 2015, au CEFRES.

A l’initiative de Jan Maršálek (IIS FSV UK), Olivier Clain (Université de Laval, Québec) a présenté au CEFRES le mercredi 21 octobre 2015 une conférence-débat intitulée la disparition, la transformation et la perte des objets scientifiques. Cette rencontre a été pensée comme un échange visant à définir les lignes possibles d’un colloque de plus grande ampleur qui sera consacré à cette question dans les mois à venir. Continuer la lecture de Transformation, dégradation, perte des objets scientifiques