Les conflits de dénomination: « révolution » et « guerre civile » en Grèce

Compte-rendu de la conférence donnée par Maria Kokkinou, post-doctorante au CEFRES, dans le cadre du Séminaire historique franco-tchèque de la Faculté des lettres de l’Université Charles de Prague, le 27 février 2020

Un compte rendu par Étienne Coudrais, stagiaire au CEFRES

En 2019-2020, le thème du séminaire historique franco-tchèque, que soutient le CEFRES, portait sur « révoltes et révolutions ». Maria Kokkinou, post-doctorante au CEFRES et spécialiste des migrations grecques, a présenté le 27 février une intervention sur la question de l’événement historique, au sens où l’entend Paul Veyne dans sa leçon inaugurale au Collège de France de 1976, intitulée « L’inventaire des différences » : « certains instants ont des conséquences gigantesques et irréversibles, on appelle ces instants ‘’événements’’ au sens que ce mot a dans les journaux et chez les historiens traditionalistes ». Elle a en particulier traité de la Guerre Civile grecque (1946-1949), sujet de sa thèse de doctorat, qu’elle a analysé sous l’angle d’une « révolution perdue ». Continuer la lecture de Les conflits de dénomination: « révolution » et « guerre civile » en Grèce