Archives de catégorie : Compte rendu

Edition académique

Par Claire Madl

Jeudi 7 novembre, à la délégation régionale du CNRS du Rhône-Alpes, à Lyon, avait lieu une des « actions nationales de formation » sur l’édition scientifiques organisées par le CNRS pour ses agents techniques. Animée par deux éditrices Cécile Barthonnat (responsable des publications du Centre Alexandre Koyré) et Stéphanie Trine, des éditions de l’Université de Grenoble, elle s’adressait en particulier aux professionnels de l’information scientifique (documentalistes, bibliothécaires) qui interviennent en aval de la publication réunis dans le réseau « Rénatis » et à ceux de l’édition (secrétaires de rédaction, éditeurs) réunis au sein du réseau « Medici », ou encore aux chercheurs chargés de publications. L’objectif était de fournir un panorama de l’édition scientifique, de son organisation, de ses pratiques et de ses enjeux pour la recherche. Continuer la lecture de Edition académique

Revisiter l’événement 1989 en europe centrale

Revisiter l’événement 1989 en Europe centrale. Marges sociales, pratiques d’écriture, nouvelles archives

Colloque international, Paris, 7-8 juin 2019

Compte rendu par Jérôme Heurtaux, directeur du CEFRES

Dans le cadre du trentième anniversaire de l’effondrement du communisme en Europe centrale et orientale, le CEFRES et plusieurs institutions ont organisé ensemble un cycle de trois conférences internationales intitulé « Au-delà de l’anniversaire : questionner 1989 ». La première s’est tenue à Paris les 7 et 8 juin 2019 dans les locaux du Centre scientifique de l’Académie polonaise des sciences puis de Sorbonne-Université, sous le titre Revisiter l’événement 1989 en Europe centrale. Marges sociales, pratiques d’écriture, nouvelles archives.

Continuer la lecture de Revisiter l’événement 1989 en europe centrale

Les deux visages du nationalisme contemporain

Conférence d’Alain Dieckhoff (Directeur du CERI)

Compte rendu par Hector Marchand (stagiaire au CEFRES)

Alain Dieckhoff est directeur du Centre de recherches internationales de Science Po Paris (CERI). Il est spécialiste d’Israël et des nationalismes. Il a donné une conférence à Prague le 12 avril 2019 (modération : Jérôme Heurtaux et Eliška Tomalová).

Alain Dieckhoff commence sa conférence en exprimant sa satisfaction d’être à Prague, pour avoir été l’une des villes du nationalisme en Europe au 19ème siècle sous l’empire des Habsbourg et donné naissance ou hébergé plusieurs spécialistes de la question, comme Ernest Gellner, par exemple. Dieckhoff réfute l’idée galvaudée d’un « retour du nationalisme », qui n’est qu’une perception trompeuse. Le nationalisme n’a jamais vraiment disparu. Sur les vingt-cinq dernières années, plus de 20 nouveaux États se sont formés (Érythrée, Moldavie, Kosovo, Soudan du Sud…) attestant du fait que le phénomène nationaliste en tant qu’idéologie ou en tant que mouvement, est une réalité continue.

Continuer la lecture de Les deux visages du nationalisme contemporain

2019 ASLE conference, Paradise on Fire

Compte rendu par Julien Wacquez (CEFRES / EHESS)

Du 26 au 30 juin 2019 s’est tenu, dans le campus de l’Université de Davis en Californie, le colloque international organisé par l’Association for the Study of Literature and Environment (ASLE) sur le thème général Paradise on Fire. Cette association a été fondée en 1992 dans le but de réunir un grand nombre de professeurs et d’écrivains travaillant en écocritique et dans les humanités environnementales. Ainsi, la réalité du changement de régime climatique à laquelle nous faisons face est prise au sérieux et l’expression de cette réalité par l’écriture – différentes formes d’écriture – est l’objet d’investigation commun à tou.te.s celles et ceux qui participent de l’association. L’association dirige une revue spécialisée, intitulée Interdisciplinary Studies in Literature and Environment, qui publie quatre numéros par an chez Oxford University Press.

Continuer la lecture de 2019 ASLE conference, Paradise on Fire

Hunting the pigs of the new world/wild

Lecture by Paul. G Keil (Institute of Ethnology/CEFRES)

On the 3rd of June, Paul G. Keil, posdoctoral fellow of the Institute of Ethnology of the Czech Academy of Sciences and associate researcher at Cefres (member of TANDEM program “Bewildering Boar) gave a lecture entitled « Piggers, pigdogs, and other pig-relations: a study of Australian hunting cultures at the feral pig–human interface ».

Paul G. Keil is a researcher in social anthropology. His PhD thesis, defended in 2017 at the Macquarie University of Sydney, devoted to the relations between humans and elephants in a village of Northeast India. His research addresses the socio-ecological implications of the interactions between humans and non-humans beings. Currently it focuses on the practices of hunting feral pigs with dogs in Australia.

Continuer la lecture de Hunting the pigs of the new world/wild