Séance du séminaire Wölfflin : expression et forme dans les œuvres de Wölfflin et Warburg

L’année 2015 marque le centenaire de la parution des Principes fondamentaux de l’histoire de l’art de l’historien de l’art suisse Heinrich Wölfflin (1864-1945). Le laboratoire du CEPA (Culture, Esthétique et Philosophie de l’art) de l’Université Panthéon-Sorbonne, à l’initiative de Danièle Cohn, participe au Wölfflin Global Seminar et propose un séminaire d’esthétique consacré à la relecture de cette œuvre fondatrice.

Dans ce cadre, Lara Bonneau (Université Panthéon-Sorbonne /CEFRES) a présenté une confrontation entre les œuvres d’Aby Warburg et celles de Heinrich Wölfflin. À rebours des interprétations qui les opposent radicalement, elle a cherché à montrer que leurs œuvres respectives s’élaborent à partir d’un fonds commun : la réévaluation de l’expérience corporelle de l’espace dans la création artistique – fonds qui engage la psychophysiologie de leur époque, en particulier les théories de l’Einfühlung ainsi qu’un dialogue étroit avec l’historien de l’art allemand August Schmarsow. Leur ambition, commune, d’élaborer une Kunstwissenschaft (une science de l’art) se différencie certes, mais seulement à partir de la mise en jeu de catégories initialement partagées. Ces deux œuvres ont été confrontées à partir d’une réflexion sur l’expression et la forme mettant en relief le parcours de Wölfflin de la Psychologie de l’architecture (1988) aux Principes fondamentaux de l’histoire de l’art (1915) et celui de Warburg tout au long de l’écriture de ses Fragments sur l’expression (1888-1903).

L’enregistrement de cette séance est disponible à l’adresse suivante ici.



Citer ce billet
Lara Bonneau (2015, 17 décembre). Séance du séminaire Wölfflin : expression et forme dans les œuvres de Wölfflin et Warburg. Forum Recherche du CEFRES. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mi6y